Communauté de communes
du Val d'Oust
et de Lanvaux

 

Pourquoi et comment trier ?

Augmenter la taille des caractèresRéduire la taille des caractèresImprimer la pageS'abonner au flux rss

L'évolution des préoccupations environnementales et des coûts

Notre production de déchets a doublé depuis 40 ans et atteint à présent en moyenne en France 360 kgs par habitant et par an.

La surconsommation d'emballages, à laquelle nous participons allègrement, en est le facteur déterminant.

Nous prenons conscience que ce phénomène présente des risques majeurs en matière de pollution, de gaspillage de matières premières ô combien précieuses à l'avenir.

Le dispositif législatif en vigueur

Cette législation a pour finalités d'intégrer au mieux les enjeux environnementaux ainsi que les préoccupations financières.

Le texte fondamental est la loi du 15 juillet 1975 confortée par celle du 13 juillet 1992.
L'objectif à atteindre au 1er juillet 2002 est exprimé comme suit : « Seuls les déchets ultimes, c'est-à-dire non valorisables, seront admis en décharge ».

Ce texte impose donc :

  • Aux particuliers de trier en amont afin de séparer les recyclables des ordures ménagères ;
  • Aux collectivités d'assurer, outre la collecte, l'élimination des déchets ménagers comme prescrit.

Il permet à ces mêmes collectivités de percevoir les recettes nécessaires à l'exécution de ces missions en prélevant auprès des usagers redevance ou taxe appropriée.

La loi Grenelle 2 du 13 juillet 2010, impose aux collectivités de tout mettre en oeuvre pour réduire les déchets :  jusqu'à - 7% d'ordures ménagères et assimilés en moins à atteindre en 5 ans. 

Les consignes de tri

Le papier

Les emballages

Afin de permettre le recyclage des emballages, ceux-ci doivent être triés correctement à la source. C'est pourquoi les consignes de tri doivent être respectées. 


Le verre