Communauté de communes
du Val d'Oust
et de Lanvaux

 

Territoire Zéro Chômeur

Augmenter la taille des caractèresRéduire la taille des caractèresEnvoyer à un amiImprimer la pageS'abonner au flux rssPartager cette information

De l'Oust à Brocéliande communauté en route vers un territoire de plein emploi volontaire 

Le Conseil Communautaire du 26 septembre 2019 a validé la mise en oeuvre de la dynamique Territoire Zéro Chômeur sur les communes de Carentoir, Saint-Nicolas-du-Tertre, Tréal et Réminiac dès 2020, puis dans un second temps sur les communes de La Gacilly et Cournon. L'objectif est de permettre aux 500 personnes en chômage de longue durée, qui le souhaitent, d'être réinséré dans le monde du travail.

Pour mener ce projet, un Comité Local pour l'Emploi (CLE) a été créé, constitué des différents partenaires institutionnels, associatifs et économiques...

Le CLE répond à 3 objectifs :

  • Rencontrer l'ensemble des personnes privées durablement d'Emploi des 4 communes de la phase 1,
  • Identifier les besoins non pourvus du territoire, s'assurer de la réelle supplémentarité des emplois créés (non concurrentiels, ne remplaçant pas une activité publique ou privée existante...), et  s'inscrivant ainsi dans une logique de complémentarité du tissu économique,
  • Accompagner le portage et le développement d'une entreprise à but d'Emploi (EBE).

Qu'est-ce qu'une entreprise à but d'emploi ?

Depuis 2016, plusieurs territoires en France (dont Pipriac) expérimentent ce nouveau dispositif pour lutter contre le chômage de longue durée. Ces entreprises proposent aux chômeurs un contrat de travail financé par leurs indemnisations chômage et des subventions (Etat et Département). Le montant de ces subventions a été calculé sur une estimation des manques à gagner engendrés par le chômage de longue durée pour les collectivités.

A ce jour de l'Oust à Brocéliande communauté est identifié comme l'un des 105 territoires émergeants parmi les 250 territoires en France qui ont d'ores et déjà manifesté un intérêt pour la mise en oeuvre de cette expérimentation sur leurs communes.

Pour plus de renseignements,  Cédric André Chargé de mission TZC au 02 97 72 24 90 ou via notre formulaire de contact.

Ce projet reçoit le soutien du Fond Social Européen (FSE) pour 50% des dépenses de personnel.